Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gratitude à une amie chère

Avant-hier, j’ai reçu l’appel d’une amie. Tout récemment, on lui a diagnostiqué un cancer. Elle s’isole, s’inquiète, n’ose aller vers les autres. Comme nous le ferions assurément si ça nous arrivait.

Je la sens courageuse, attendant avec patience, les verdicts, les actes à prendre.

Et elle a pris le temps de m’appeler pour me remercier.

Elle voulait me remercier d’entrer chez elle à travers son ordinateur, d’être là pour la faire rire à chaque jour par le biais de mon blogue, par le biais de mes commentaires ou de mes statuts sur FB.

Elle m’a remerciée d’être à chaque jour, son rayon de soleil.

Parfois, on est poussé à faire des choses, et moi, écrire, je suis toujours poussée à le faire, écrire dans l’humour principalement et par mon blogue, j’ai osé.

Après chaque article que je publie, je me questionne, je me questionne surtout sur le pourquoi, pourquoi écrire le récit de mes folies et cette amie m’a donnée la réponse.

Et si j’écrivais seulement pour elle, ce serait déjà énorme.

Maman disait souvent  « Cinq minutes de bonheur valent bien des heures de pleurs! » Je me réjouis de penser que je puisse t’apporter ces petites 5 minutes de bonheur.

C’est moi qui te remercie de m’avoir appelée. Surtout que justement cette journée, j’avais demandé au St-Esprit (oui, oui) de me faire un signe si je devais continuer à écrire mon blogue. Et quelques minutes plus tard, tu m’appelais.

Merci d’être là, merci de continuer à y être. Je sais que tu me lis présentement et que tu te reconnais.

Merci à toi aussi son mari et mon ami, de rire de mes histoires. Ça vous fait du bien mais si vous saviez quel bien vous me faites en étant dans ma vie.

Je vous aime

Francine
Une aînée en liberté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Marlène-Denise Tremblay 13/09/2014 01:55

Chère Francine,
Je viens de lire votre article: "gratitude a une amie chère" que je trouve très touchant et rayonnant. J'ai une belle-sœur qui a une joie de vivre contagieuse et qui tout comme vous, parsème la vie
des gens de rire qu'il fait bon partager. Vous avez demandé une réponse à un être qui vous est cher et vous avez eu la confirmation de votre mission avec votre blogue. Notre mission de vie nous
rend tellement heureuse qu'ultimement ce bonheur rejaillit autour de nous. Ce bonheur prend alors,une ampleur insoupçonnée. Vous pouvez constater que votre joie de vivre contribue au bien-être de
votre amie malade. Je travaille dans une maison de soins palliatifs et je peux vous affirmer que les petites choses de la vie ont une grande signification. Dans le moment présent, les plus beaux
cadeaux sont le sourire et le rire. Je vous lis avec plaisir et j'apprécie que vous parsemiez ma vie par votre joie de vivre et vos inspirations.
Bonne continuation,
Marlène-Denise

Une aînée en liberté 13/09/2014 02:00



Bonjour Marlène-Denise,


Quel beau commentaire qui fait chaud au coeur. Merci beaucoup !


J'ai eu l'occasion, assez souvent, d'accompagner des êtres chers, en fin de vie et quand je les faisais rire, c'était une grande joie des deux côtés. Leur apporter du reconfort en leur raconter
des histoires, ça fait du bien. C'est ce que j'ai constaté.


Merci encore et il est vrai que je suis tournée vers ce blogue qui prends ma vie toute entière à vous concocter des histoires et à les teinter d'humour. C'est bon pour mon moral en partant.
Chaque petite situation est à goûter pour pouvoir vous les faire savourer.


à bientôt.


Francine



Lynda Cyr 11/09/2014 02:40

J'adore lire ton blogue, Francine, tu me fais rire aux larmes. Lâche surtout pas.

Une aînée en liberté 11/09/2014 12:52



Lynda,


Merci beaucoup pour ton commentaire. Il me fait du bien.


Belle journée à toi me chère amie.



Nicole G 10/09/2014 23:07

Tu me fais pleurer toi aujourd'hui alors que d'habitude, tu me fais tellement rire...Je suis comme toi, j'aime ça écrire mes états d'âmes, ce que je vis, ça me fait tellement du bien. Une petite
anecdote, lors de mon voyage à TerreNeuve il y a 3 ans, j,écrivais souvent sur FB et j'ai su après ce voyage, qu'une amie proche vivait des moments très tragiques côté santé et que j'étais son
rayon de soleil, sa raison de s'éveiller le matin pour me lire...J,étais doublement heureuse d'avoir écrit...
Je vis à l'année dans mon motorisé de 25', souvent les gens me demandent si je m'ennuie toute seule dans un si petit véhicule et à chaque fois, c'est non...pourquoi m'ennuirais-je? Je suis bien
avec moi même, et si ce n'était pas le cas(être bien avec moi), je serais aussi malheureuse dans un château de 25 pièces qu'un château de 25'(la marque de mon motorisé, c'est un château sport)

Une aînée en liberté 11/09/2014 12:51



Merci beaucoup pour ton commentaire.


Tu as une superbe façon de prendre la vie et je te dis franchement, je serais 100 fois plus malheureuse dans une 25 pièces que dans un 25 pieds, le ménage, le ménage. 


Être bien, c'est partout où nous sommes, ça part de l'intérieur, ce qu'il y a autour n'a pas d'influence.


Bonne journée.



Noella Dubuc 10/09/2014 18:57

Merci pour être un rayon de soleil pour moi aussi, tu me fais rire, tu me fais du bien, je suis en pensée avec cette dame, je vous vois ♥

Une aînée en liberté 10/09/2014 19:31



Chère Noella,


Je suis heureuse de t'avoir comme lectrice. Je te sais toujours là ou presque et j'aime cela.


Bonne et belle journée à toi.


Francine



Denise Morais 10/09/2014 18:45

Ça sert aussi à ça un blog Francine! Merci pour le partage, tu te devais de le faire.
Et "l'aventure effrayante" vers laquelle s'avance ton amie bien malgré elle, se doit d'être entourée d'amour, d'amitié et aussi de rire. Il est bon de se sentir entouré. Avoir quelqu'un "who care
about you".

En passant, l'Esprit Saint te fait dire de continuer ton blog.

Une aînée en liberté 10/09/2014 19:33



Denise, chère Denise,


Tu sais que j'apprécie toujours tes commentaires.


Merci pour le "tu devais le faire". On doute parfois et moi, souvent.


Et merci à au Saint-Esprit pour sa réponse. J'étais certaine qu'il passerait encore et encore à travers quelqu'un que j'aime.


Bonne journée.